.
.

Améliorer le Climat au Mali

.

Neuvième Session ordinaire du Comité de Pilotage du Fonds Climat Mali


Le Mardi 03 décembre 2019, s’est tenue à l’Hôtel Colombus de Bamako, la Neuvième session ordinaire du Comité de Pilotage du Fonds Climat Mali, sous la présidence de  Monsieur Housseïni Amion GUINDO, Ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable. La session a regroupé les membres du Comité de Pilotage, du Secrétariat Technique du Fonds Climat Mali, le Directeur Général de l’Agence de l’Environnement et du Développement Durable, les représentants des ambassades de la Suède et de la Norvège ainsi que d’autres partenaires techniques et financiers.

Il s’agissait au cours de cette session ordinaire de faire le bilan des activités du fonds de l’année 2018 et envisager les perspectives de l’année prochaine.

Le Ministre a situé la réunion dans son contexte en rappelant que le fonds climat intervient dans 118 communes du Mali avec un financement d’environ 12, 85 millions de dollars américains et a insisté sur le fait que le Fonds doit être une référence dans le financement climatique au Mali. Il a également évoqué que l’année 2020 sera une année cruciale pour le Fonds Climat Mali, car elle doit marquer un tournant décisif dans la mise en œuvre de ses activités.

douze points étaient à l’ordre du jour tels que : adoption du compte rendu de la 8 ème session, état de la réforme du Fonds Climat Mali, examen et validation du rapport annuel 2018, état d’avancement des projets financés par le Fonds, analyse des propositions de projets, appel à propositions ainsi que bien d’autres.

Les présentations des documents à l’ordre du jour ont été faites par Monsieur Abdoul Aziz Dicko, coordinateur du Fonds Climat Mali.

La journée fut très enrichissante car tous les points de l’ordre du jour ont été traités par les membres très engagés. Elle a pris fin par des remerciements de M. le ministre qui a vivement remercié les gouvernements de la Suède et de la Norvège, dont les appuis multiformes et conséquents ont permis au Fonds climat d’être un bon exemple dans le financement climatique au Mali.

Il a enfin remercié le PNUD et son bureau MPTF pour leur accompagnement dans la mise en œuvre du Fonds.

Il a réitéré ses remerciements à tous les participants à la neuvième session.

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *